Nourrissons

Observez votre bébé.

L’ostéopathe joue un rôle important pendant et après la grossesse.

Au cours des neuf mois, le bébé est soumis à de nombreuses compressions pouvant être à l’origine de lésions. L’accouchement peut par la suite être le premier traumatisme pour bébé.
L’ostéopathie pour votre bébé peut être envisagée si vous êtes dans une des situations suivantes :

  • En cas de grossesse gémellaire
  • Lorsque l’accouchement a été long et douloureux
  • Si la présentation s’est faite par le front ou en siège
  • Si le médecin a eu recours à une instrumentations (ventouse, forceps…)
  • S’il y a eu une césarienne…

Observez votre bébé et pensez à l’ostéopathie si votre bébé:

  • pleure et se montre incontrolable,
  • fait preuve d’hypernervosité
  • présente un torticoli et/ou a le crâne déformé
  • souffre de régurgitations, de reflux gastro-oesophagien (RGO), de coliques …
  • présente des troubles à répétition de type bronchiolites, otites…

Les techniques utilisées par l’ostéopathe sont douces et indolores.

ENFANTS

Une lésion non prise en charge au cours des premières années de vie restera une zone de faiblesse pour votre enfant/adolescent, pouvant être à l’origine de troubles de croissance (une scoliose par exemple) ou de douleurs à l’âge adulte.

Il est conseillé d’effectuer une séance de contrôle annuel si votre enfant présente:

  • des douleurs mécaniques
  • des otites à répétitions
  • anxiété
  • maux de tête
  • port d’un appareil dentaire ou lunettes
  • post-traumatisme